“Et si l’un des secrets du bonheur résidait dans la permanente jouissance d’un présent rendu pleinement conscient, dans l’ici et maintenant des sages, au cœur de cette vivance présentielle enseignée en sophrologie ?

Trop simple diront certains. Trop provocateur répondront d’autres, choqués par le mot du maître indien Swami Ramdas : « La réalisation, l’Eveil sont comparables à un permanent orgasme » ! Pourtant, il nous appartient de nous départir peu à peu de la culpabilité de jouir pleinement de notre vie, libérés des regrets ou des nostalgies comme des projections en un futur, toujours incertain : Le présent devient alors la seule réalité inaliénable, creuset alchimique où peut s’expérimenter une indicible extension du temps aboli, telle une brèche d’authentique éternité déployée.

Néanmoins, cette conscience d’être ne doit pas nous couper de notre mémoire (car le passé demeure porteur d’irremplaçables acquisitions et de précieuses leçons de vie), ni nous démobiliser de nos projets et aspirations, car ces derniers peuvent s’y inscrire tels des regards toujours tendus vers notre idéal en permanente construction…”

cliquez ici pour lire la suite de l’article

Pin It on Pinterest

Share This