Bonne année 2021

par Jan 4, 2021Actualité, Articles

Bonjour à toutes et à tous !

Pardonnez ici ma longue prose, mais à temps exceptionnels, voeux plus longs et complets que toutes les années passées !

Si le « 4 » de 2020 a lourdement affectée l’humanité dans les aléas de sa matérialité, de son corps, telles les 4 pattes du taureau dans la boue, les 4 murs de nos maisons incertaines… il fut souvent les 4 murs d’une bien triste prison de confinement hélas pour beaucoup sur terre…

Alors, …

2021 s’ouvre à nous avec tant d’espoirs, de désirs et d’aspirations au changement… !

Une année « 5 », et un pas de plus dans les énergies du Verseau, … que de rêves et promesses ! Mais gageons qu’il faudra bien plus de quelques mois à notre belle planète bleue pour mener à bien sa lente métamorphose :

Car c’est pas à pas, et seulement en pleine conscience, que nous avançons collectivement vers de grands et profonds changements -engagés depuis la moitié du 18ème siècle déjà.
Hélas, prisonniers de notre insignifiante échelle individuelle, nous en oublions le plus important et nous déformons tout, via nos prismes de consommateurs, de jouisseurs, de compétiteurs ou de frimeurs, et, pour emprunter au sage Peter Deunov : nous conjuguons, encore et encore, le verbe prendre plus que le verbe donner… Mais si tout ce qui se déroule ici-bas, tout « ce qui nous arrive », n’était peut-être que de l’ordre du meilleur possible sur notre planète – école ? Et tout ce qui a pris forme ne devra-t-il pas mourir aux apparences pour renaitre en la Claire Lumière ? Impossible de négliger la loi de l’impermanence, implacable mais si difficile à intégrer au quotidien. Pas de regard correct sans prendre de la hauteur : visions d’aigles et non plus de fourmis…

Il est des épreuves dont la dimension initiatique dépasse largement l’histoire de nos petits égos. Alors, saurons-nous nous réjouir de vivre des temps historiques plus que jamais ? Et pour mieux percevoir les coulisses de l’actualité mondiale, apprendrons-nous-nous, enfin, à changer de point de vue et à dire NOUS plus souvent que JE ?

Parviendrons-nous, enfin, à discerner que l’Amour, et rien d’autre que l’Amour demeure aux commandes de ce vaste et ineffable Jeu cosmique ?

Mais 2020 à parfaitement fait ressurgir les vieux monstres de nos mémoires archaïques :
Les peurs de la mort et celle des grandes Pestes… l’insécurité… l’imagination du pire… et généré bien des drames et de la précarité de par le monde.

Mais le ciel nous tombe-t-il sur la tête pour autant ? Et sommes-nous vraiment les victimes d’un nouveau fléau universel et punisseur ? A bien y regarder, combien d’opportunités de créativité, de solidarité, d’ingéniosité, d’adaptation, de dépassement, bref, combien de capacités exceptionnelles de résilience ont été générés grâce à cette crise en 2020 ?

Comment nous détourner de notre obsession névrotiquement nombriliste pour mieux oser nous poser de vraies bonnes questions :

  • Quid de cette crise à l’échelle de l’humanité ? de la planète ? et du cosmos ???
    Comment fermer les yeux sur notre responsabilité individuelle, partenaire de la responsabilité de tous ?
  • Jusqu’où devrons-nous récolter les fruits de l’ignorance, de l’égocentrisme et du matérialisme forcené ?
  • Jusqu’à quand pourrons-nous insulter notre Mère-Terre, les quatre règnes de la nature, et manquer de respect à notre propre biologie sans en imaginer les funestes conséquences ?
  • Plus encore, comment ne pas percevoir en tout ceci comme la trame d’un vaste Plan
    à présent mis en route pour dynamiser notre évolution ?

Les temps ne sont plus à la tiédeur, mes ami-es, et le symbolisme demeure une clé porteuse de sens en ces temps de grande confusion.
Symboles et archétypes nous invitent à ré-fléchir, un genou en terre, humblement, pour grandir en conscience, et donc ensuite, pour générer des comportements nouveaux… affranchis des passions aveuglantes, des illusions mentales et des mirages émotionnels… Pour dire en peu de mots, le « 5 » de 2021 partage bien des valeurs avec l’univers du Verseau, …ce « verseur des eaux de la Connaissance nouvelle pour la multitude ».

Clin d’oeil astrologique, astronomique, hasard ou cadeau de la synchronicité ? Le 5 est mouvement, changement, mobilité imprévue et souvent dérangeante…

Le 5 est liberté, ou mieux, soif de liberté, mais quelque peu immature encore : énergie adolescente propice aux jeux, à l’indiscipline, aux fugues, à la rébellion… Mais gardons-nous bien de n’incarner que cette dimension, ce grain de folie du 5… Car le 5 est aussi la rose qui fleurit au centre de la croix et ses quatre directions.

Le 5 émerge, triomphant, à la croisée de l’horizontal et du vertical… du Yin et du Yang… il est l’Homme de Vitruve, le pentagramme, fier et résolument debout dans le cercle de l’unité…

Il est le meilleur des 5 vertus christiques que sont
Sagesse, Amour, Vérité, Justice et Bonté… !

Alors, ami-e-s, Soeurs et Frères d’Humanité en marche,

Puisse 2021 nous voir enfin incarner ma vielle devise :

Les pieds sur la Terre, la tête dans les Etoiles et le coeur avec les Hommes.

Puissent ses énergies nourrir nos aspirations les plus élevées, nos idéaux les plus sacrés.
Puissions-nous enfin toutes et tous oser nous consacrer au meilleur pour nous-mêmes, pour Gaïa notre Terre, et pour la multitude.

Il est temps. Grand temps.

Tel Hercule nettoyant les écuries d’Augias (l’un de ses Travaux lié justement au Verseau),
osons le grand ménage qui balaye à jamais la peur et le doute, l’individualisme, la séparativité et la cupidité…

Gardons-nous aussi de confondre liberté et anarchie, réaction et action juste :

Car réagir, critiquer, ou voir de la malveillance ou du complot partout chez les autres, n’entretient encore et encore que notre mirage. Pire, réagir donne de la force à l’adversaire, nous fragilise et nous détourne du juste. Or, même le bien vient après le juste enseignait Gandhi… et le juste ne peut jaillir que de notre alignement avec notre Ame…
notre être essentiel, notre Soi, notre précieux, notre Maître intérieur.

Alors ?

  • Pour les amateurs de référentiels audacieux et d’analogies curieuses avec le nombre 5 : Empruntons au 5ème signe du zodiac, le Lion, son enthousiasme, sa noblesse et sa générosité de coeur !
  • Empruntons au Pape, la 5ème lame du Tarot, sa sagesse éclairée, sa bénédiction et sa haute protection.
  • Empruntons à Gevurah, la 5ème sphère de l’arbre de vie kabbalistique, son courage et sa force vive.
  • Empruntons au Su, le 5ème hexagramme du Yi King chinois,
    son conseil d’attendre en confiance face au danger…
  • Et pourquoi pas, empruntons à notre auriculaire, notre 5ème doigt, son lien subtil avec le Coeur et l’intuition…

Bref,

Innovons notre vie nouvelle, sans plus aucun regret pour le vieux monde en agonie. Osons aimer et coopérer sans limites, sans attachement ni attente de retour…

Apprenons à accueillir, à accepter les évènements sans jamais en être affectés, mais sans perdre le contact avec nos mille et un potentiels, nos infinies ressources créatrices…

Et en pleine conscience, semer inlassablement les graines de notre futur.

Car vivre le contentement n’est pas synonyme de renoncement à l’action :

Il invite seulement au lâcher-prise paisible et confiant, et jamais au laisser-faire passif ou démissionnaire… !

Dans ce monde, mais pas de ce monde. Souvenez-vous…

Enfin, parions (car le 5 est aussi très joueur !) que même la gratitude pourra être au rendez-vous de 2021 :

Un paradoxe de plus sur le sentier du progrès ? Au coeur de l’épreuve, dans l’athanor alchimique porteur de tous les possibles…

Oser le Merci la Vie ? Alors Haut les Coeurs, et que l’année qui vient vous soit propice à remercier le Ciel, l’Univers…

Cela ou Celui que nous devinons en chaque lever de soleil comme en chaque sourire d’enfant,
en chacun de nos souffles, comme en chaque épreuve sur le Sentier…

L’un de mes bons maîtres signait de trois petits mots tellement grands de sens ; puissent-ils vous accompagner et fertiliser votre 2021 :

Paix, Force et Joie !

D.K. Décembre 2020.

Pour lire le document complet de Daniel Kieffer.

Pin It on Pinterest

Share This